Pour obtenir le certificat
Besoin de formations ?

Consultez le catalogue des formations 2016-2017

Les actualités de la Chambre d'agriculture de l'Hérault

Le 07/07/2017 11:38 Il y a : 45 jour(s)

Journée technique agricole "Vers une agriculture durable"

Auteur : DUPUY I.

Dans le cadre de l’animation du projet agro-environnemental et climatique (PAEC) animé par le Siel (Syndicat mixte des étangs littoraux) avec lequel la Chambre d’agriculture a signé une convention de partenariat en 2015, une journée de rencontre a été organisée le 29 Juin avec les viticulteurs du territoire des Etangs palavasiens. Sur le territoire des Etangs palavasiens, 55% de la surface en vigne est dorénavant couverte par une mesure agro-environnementale et climatique soit 307 ha.

Le projet agro-environnemental et climatique vise à encourager les changements de pratiques agricoles pour mieux répondre aux enjeux agro-environnementaux du territoire. Une bonne cinquantaine de viticulteurs sont venus échanger dans les quatre ateliers proposés :

  • Environnement et eau potable Présentation des enjeux des captages prioritaires afin de préserver la qualité des eaux potables sur le Languedoc Roussillon où sont répertoriés 70 captages prioritaires.
  • Santé du viticulteur Deux médecins de la mutualité sociale agricole rappellent les bons usages de la protection en explicitant les types de matériel efficace : utiliser des combinaisons imperméables de type 3 ou 4, des gants en néoprène, changer les cartouches des maques au minimum deux fois/saison et porter des lunettes protectrices car les yeux représentent le premier risque d’accident.
  • Utilisation d’un intercep L’atelier présente le matériel et son utilité. L’intercep peut travailler en superficie ou en profondeur et s’avère très efficace après vendange par exemple pour décompacter la terre. Les conditions d’utilisation recommandées pour une efficacité maximum : vitesse de 5/6 km/heure et surtout passer au plus proche de la vigne.
  • Réglage et contrôle des appareils de traitement Christophe, conseiller en agro-équipement à la Chambre d’agriculture indique l’importance du réglage de son pulvérisateur au minimum une fois par an et surtout avant la floraison. En fonction du parcellaire, l’économie sur les produits peut se révéler importante en approchant les 10%. Un décamètre et un chronomètre sont suffisants pour régler efficacement son pulvérisateur et les années suivantes, il suffit juste de reprendre les débits à chaque sortie.

Cette journée a permis de rappeler l’importance des fondamentaux pour la santé et l’environnement et les bonnes habitudes à prendre pour prévenir les risques.


Mentions légales | Contacts |  Plan du site    |  RSS